Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Hygiène, sécurité, conditions de travail > Conditions de travail > Reconnaître la pénibilité est un enjeu pour le privé comme pour le public (...)

Reconnaître la pénibilité est un enjeu pour le privé comme pour le public
Mobilisons-nous le 28 avril 2011

jeudi 21 avril 2011

Lors de la réforme 2010 des retraites le gouvernement, s’appuyant sur les positions du MEDEF, n’a pas voulu prendre en compte la reconnaissance de la pénibilité du travail. Le seul engagement est la prise en compte d’un aspect médical pour constater un taux d’incapacité du travail (quand on est usé, handicapé !!!). Autrement dit, les employeurs privés et publics ont le droit d’exposer les salariés à un travail qui dégrade la santé : c’est cynique et inacceptable !

Les réductions drastiques des budgets de la Fonction publique (Révision Générale des Politiques Publiques), avec des suppressions massives d’emplois, ne font que dégrader nos conditions de travail au quotidien. Un rapport de Sénat en 2010, note “un diagnostic préoccupant” : « le mal-être progresse sous l’effet des mutations du monde du travail ». Mais nous ne pouvons pas continuer ainsi, notre santé est à nous !