Accueil > La Fonction publique > Les élections professionnelles > Élections 2010-2012 > GROUPE DE TRAVAIL CONFÉDÉRAL > Compte-rendus du groupe de travail confédéral > 3/ Groupe de Travail du 3 mars 2011

3/ Groupe de Travail du 3 mars 2011

jeudi 3 mars 2011

COMPTE RENDU DE LA 3E REUNION « ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES » DU JEUDI 3 MARS 2011

LES POINTS :

  • recherche de candidature
  • dispositif CEC
  • identifiant commun
  • dispositifs en territoire.

PRESENTS :

  • Cru Didier, FERC
  • Cortay Michel, FNTE
  • Jacomet Catherine, FAPT
  • Delecourt Christophe, Finances
  • Christian Simon, Crépel Philippe, Santé Action Sociale
  • Boscheron Evelyne, Services Publics
  • Blouet Vincent, UGFF
  • Pacot Didier, Equipement
  • Faivre Picon Michel, CEC
  • Detrez Philippe, Varela Patrick, espace vie syndicale.

Cette 3e rencontre a permis de revenir sur quelques situations problématiques entrevues lors de la rencontre précédente.

Un point a été fait notamment sur les éventuels contentieux pouvant être formalisés dans le cadre de la mise en place des différentes institutions représentatives ou encore de l’établissement du corps électoral.

Sans revenir dans le détail, les fédérations ont bien sûr légitimité à prendre toute décision dans le périmètre qui les concerne.

Toutefois, il est convenu de s’alerter et de se rencontrer pour toute éventuelle disposition juridique impactant plusieurs champs fédéraux ou de nature à percuter notre position de fond quant à notre conception de la démocratie sociale.

Un 2e débat a porté sur l’éventualité de liste commune.

Une différence d’approche a pu se faire jour sur notre conception de l’unité et son rapport à la représentativité.

Sans trancher à la place des organisations directement concernées, le débat a fait apparaître le besoin de pousser ensemble notre réflexion, tant sur notre rapport à l’unité qu’à l’évolution du syndicalisme notamment dans notre rapport à la FSU mais non exclusivement.

De même, plusieurs intervenants ont relevé contradiction entre ce qui se construit confédéralement avec la FSU et nos rapports dans les zones d’influences de cette même organisation.

La CEC aura sans doute à donner un sens à notre stratégie électorale, mais pour autant tous ont réaffirmé que l’essentiel va d’abord être dans notre capacité à faire vivre notre campagne confédéralement notamment en direction des agents publics où la CGT est plus faiblement implantée.

La première des priorités va donc être d’aider à trouver des candidats pour favoriser la plus grande présence électorale possible de la CGT sur l’ensemble du territoire.

Le mardi 15 mars, la CEC va débattre de notre campagne dans la fonction publique.

Plusieurs propositions sont formulées par notre collectif de travail :

- Une note en direction des organisations du CCN (proposition après la CEC du 15 mars) ;
- Un état des lieux national et par territoires (nota : devrait être disponible le vendredi 11 mars) : Yves Jalmain, Patrick Varela ;
- La proposition de réunion dans chaque département pour lancer la campagne ;
- Un identifiant national : Patrick Varela, Maurice Marion. Une idée est proposée sur le thème : « Pour un service public de progrès,
le 20 octobre 2011, je vote CGT ! »
-Un tour des fédérations pour identifier les besoins notamment en terme de candidature (Patrick Varela) ;
- Une rencontre avec l’ensemble de la presse confédérale, ainsi que le Site confédéral (Michel Faivre Picon).


Prochaine rencontre prévue le mercredi 30 mars à 9h30
Salle 5580 au 5e étage de l’immeuble confédéral

PS : l’espace Europe internationale prend un premier contact avec nos partenaires d’Outre mer, chaque fédération peut contacter
Patrick Varela pour l’informer de problématiques particulières
à traiter avec l’espace.