Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Les travailleurs handicapés et le FIPHFP > actualité du FIPHFP

actualité du FIPHFP

jeudi 18 décembre 2008

Message de Solange FASOLI et Bernadette LEFEBVRE
Administratrices au Comité National du Fonds d’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), aux camarades administrateurs des comités locaux du FIPHFP
- 

le communiqué à imprimer

Camarades,

Nous tenons à vous informer plus précisément des événements survenus au CN du FIPHFP du 11 décembre 2008 pour lesquels nous sommes largement à l’origine.

La voie dématérialisée imposée, l’équipement informatique des membres des CN et CL toujours repoussés aux calendes grecques, les documents sur table ou la veille, le refus entété d’un envoi postal malgré l’article 14 du réglement intérieur...bref depuis plus de 2 ans, la coupe est pleine !

Nous avons toutes deux maintes fois alerté la direction de l’EPA et tenté de mobiliser les autres orga pour réagir face à cette inadmissible fin de non recevoir.

Ce matin du 11 décembre nous avons fait la proposition d’une action à l’intersyndicale : Poser en question liminaire l’équipement informatique, exiger une réponse immédiate avec suspension de séance pour laisser le temps de la réponse. En cas de réponse insatisfaisante quitter la séance et de fait annuler le CN.
Pour la 1ère fois depuis 2 ans, les autres orgas ont accepté de suivre la cgt déterminée dans cette action.

La première réponse de la direction FIPHFP a été d’équiper quelques administrateurs après qu"ils aient renseigné un questionnaire avec des critères d’attribution inconnus.

Proposition refusée, quittons de nouveau la salle, seconde proposition plus tard, sans avancée.
Les orgas quittent les locaux de la CDC Austerlitz.

Quelques minutes plus tard, le président Fontana nous rappelle pour nous proposer de revenir pour étudier les modalités possibles dans le cadre d’un groupe de travail qui se tiendrait aussitôt.

Nous , CGT, avons exprimé notre vif désaccord aux autres orgas d’un retour qui affaiblirait notre position vis à vis de la direction alors que nous étions en position de force, revenir c’était prendre le risque de voir se poursuivre l’escroquerie et la manipulation.
Pour nous, CGT, il suffisait d’attendre la réponse, la proposition (solution juridique et budgétaire) ne pouvant venir que de la direction et des tutelles, donc rien à proposer de notre part.

Une fois de plus, les autres orgas ( CFDT, FO, UNSA, FSU, CFTC) ont souhaité vite et sagement réintéger la salle. Nous, CGT, avons fait le choix contraint de rester dans une intersyndicale pour laquelle nous étions à l’origine de sa mobilisation.

Il s’en est suivi entre les orgas, la direction et les tutelles une discussion stérile et un bras de fer dont nous, CGT, avions prévenu.

Proposition finale : Réponse dans 15 jours avec l’assurance qu’elle soit positive mais sur des modalités d’attribution qui restent cependant floues.

La réponse est attendue pour Noël, oh le beau cadeau !

Nous, CGT, devons intervenir vigoureusement dans tous les comités locaux pour exiger les conditions et les moyens nécessaires à l’exercice de notre mandat. C’est collectivement que nous pouvons avancer.
Siègeant à présent au CL Ile de France, j’ai demandé un vote sur l’obtention de l’envoi postal des documents par tous les membres du CL, j’ai obtenu le 10 décembre un vote unanime des associations et des syndicats et exigé que ce soit inscrit au PV. D’autres interventions sont possibles, emparons nous en !
Nous ne pouvons nous satisfaire d’un CN et de CL qui ne seraient que des chambres d’enregistrement, nous devons nous donner les moyens d’y exercer notre mandat en toute responsabilité.

Nous vous tiendrons au courant des suites de cette action et attendons vos réactions et commentaires.
Bien sûr vous ne recevrez pas de ma part cette fois ci le compte rendu du CN du 11 décembre, c’est de l’humour !

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

Bien fraternellement.

Solange FASOLI
UGFF CGT
06 70 17 16 88

-->