Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualités du 25 mai Pour la CGT, il n’est pas question d’en (...)

Billet d’actualités du 25 mai
Pour la CGT, il n’est pas question d’en rabattre

samedi 26 mai 2012

L’action syndicale est toujours d’actualité !

La CGT s’est satisfaite de l’échec électoral de Nicolas Sarkozy, après avoir explicitement appelé à le faire battre.

Est-ce à dire que la CGT fasse désormais partie de l’actuelle majorité, et va modérer ses revendications ?

Penser ainsi, ce serait ne pas comprendre comment la CGT se situe par rapport aux échéances politiques.

Il est parfaitement cohérent pour la CGT de souhaiter la non-réélection d’un président qui a campé sur un refus de toute prise en compte de la mobilisation sur les retraites, alors que c’est la société dans son ensemble qui était en mouvement, derrière des syndicats très majoritairement soutenus par la population. Et ce candidat était déterminé à continuer ainsi sur tous les sujets pendant encore 5 ans, comme le montre ses attaques contre les « corps intermédiaires ».

Il est, de même, parfaitement cohérent pour la CGT de continuer son travail syndical, de revendication et de mobilisation, après l’arrivée de la nouvelle équipe gouvernementale.

Les gouvernements arbitrent entre des exigences contradictoires.
Face à la pression des marchés financiers et de leurs relais politiques, c’est la pression des besoins sociaux qui doit s’exercer.

Pour la CGT, il n’est pas question d’en rabattre, mais bien plutôt de se mettre en situation dès maintenant de mobiliser les agents et les salariés pour faire avancer les revendications.

C’est cette démarche syndicale que porteront les fédérations qui rencontreront la nouvelle ministre de la Fonction publique le 29 mai.