Accueil > Archives...........Communiqués > LE MINISTRE RESTE SOURD AUX REVENDICATIONS SALARIALES

LE MINISTRE RESTE SOURD AUX REVENDICATIONS SALARIALES

jeudi 25 juin 2009

COMMUNIQUE CGT Fonction Publique

La réunion de ce matin -que Eric WOERTH avait qualifié de « rendez-vous salarial »- a tourné court.

En effet, le ministre n’avait rien à avancer de plus sur les traitements que ce qui avait déjà été acté depuis de longs mois : augmentation de 0,5 et 0,3 % de la valeur du point de 2009, 0,5 % en 2010 et prorogation de la GIPA en 2009.

En revanche, il a annoncé sa volonté de mettre en place l’intéressement collectif dès 2010, à l’issue d’une négociation menée à la hussarde avec des syndicats minoritaires.

Les revendications portées par la CGT –et d’autres syndicats- sur une forte et immédiate revalorisation de la valeur du point, une véritable refonte de la grille indiciaire, l’amélioration véritable des déroulements de carrière….sont demeurées lettre morte.

Face à la confirmation de surdité du ministre aux légitimes exigences des agents, à sa volonté de passer en force ses projets régressifs, la CGT a réaffirmé que, plus que jamais, l’heure était à l’amplification de la riposte des salariés.

D’ores et déjà, dans l’unité la plus large, c’est ce que la CGT compte bien continuer à construire.

Montreuil, le 25 juin 2009