Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualités du 11 juillet 2014 Petit calife et grand Mamamouchi

Billet d’actualités du 11 juillet 2014
Petit calife et grand Mamamouchi

vendredi 11 juillet 2014

https://www.youtube.com/watch?v=OO2HBhwk05g

Naïvement vous avez cru qu’était fini le temps des « turqueries ».
Que nenni, car le petit Calife et le grand Mamamouchi ont traversé le temps.

Le petit Calife

Petit Calife veut toujours se faire obéir : tu es juge syndiqué, tu es indigne de me juger !

Quand il était Grand Calife, il se rêvait entouré de fonctionnaires sujets.

Or, la République, qui a mis à bas le Grand Turc depuis longtemps, a établi les fonctionnaires citoyens, libres parce qu’au service de l’Etat (et pas de tel ou tel Calife de passage).

La République, c’est se syndiquer où on veut et agir en citoyen comme on pense, et pouvoir faire son métier tout aussi bien, qu’on soit juge ou policier, ou enseignant, et pourquoi pas militaire d’ailleurs !

Mais peu lui chaut la République à petit Calife, car il ne rêve que de redevenir grand Calife !

Le grand Mamamouchi

Le grand Mamamouchi, depuis qu’il est devenu grand calife, a pris le goût des grandes cérémonies et des grandes conférences, dans les Palais de la République.

Il a tort, grand Mamamouchi, il rêve et il oublie.

Qu’il écoute ce que lui disent Molière et Lully : une belle cérémonie bâtie sur un mensonge est au mieux comique, au pire ridicule.

Sociale ? Sa grande Conférence ? Où les syndicats doivent danser, simples faire-valoir, au son d’une marche écrite par d’autres et pour d’autres ?

Les ors de la République sont fait pour des cérémonies qui respectent les peuples, mais pas pour celles qui font rire les maîtres, ou ceux qui se croient tels.

Nous avons eu raison de ne pas danser au son de cette marche là.

Petit Calife et grand Mamamouchi devraient être plus attentifs, et se demander si elle n’a pas elle aussi traversé le temps, la Reine de la Nuit, qui attend.

Ne l’aidons pas et dansons notre musique.