Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualités du 18 juillet 2014 Après la chaleur de l’été, une rentrée (...)

Billet d’actualités du 18 juillet 2014
Après la chaleur de l’été, une rentrée caniculaire !

vendredi 18 juillet 2014

La justice vient de rendre plusieurs décisions enfin favorables aux salariés de ce pays par l’intermédiaire des FRALIB et des MORY-DUCROS.
Mais ces décisions ne doivent pas occulter les longues luttes exemplaires des salariés de ces entreprises ainsi de tous ceux, employés par les entreprises sous-traitantes concernées.

Pour les Fonctionnaires le conseil d’état, vient de rendre un avis extrêmement important en reconnaissant qu’un suicide ou une tentative de suicide au travail est un accident de travail !
Le Conseil d’État, "assouplissant sa jurisprudence antérieure, a jugé que ces principes sont applicables au cas du suicide ou de la tentative de suicide".
Si les faits n’interviennent pas sur le lieu de travail, ils doivent présenter "un lien direct avec le service" pour être reconnus comme des accidents de travail, rappelle-t-il.

Toutes ces décisions n’auraient jamais existé sans la pugnacité des salariés à lutter dans la rue et devant les tribunaux.

Rien n’est inéluctable et la lutte paie.

Les différents mauvais coups reçus ne font que renforcer la détermination des salariés du pays et les décisions du gouvernement (comme la baisse du taux du livret A avec une argumentation mainte fois utilisée, destinée à justifier un nouveau coup bas contre l’épargne populaire et faire passer une mesure socialement inacceptable) participent largement à cette colère.
Le gouvernement fait une fois de plus le choix de satisfaire la finance et de pénaliser les plus modestes, justifiant la décision de la CGT de ne pas participer à la dernière conférence soi-disant sociale.

La CGT a engagé des contacts unitaires afin de préparer une rentrée sociale offensive et un CCN se réunira le 26 août afin d’être en ordre de marche dès le 1er septembre. Utilisons la période estivale pour aller à la rencontre des salariés sur leur lieux de vacances et dans leur entreprise (car beaucoup d’entre eux ne peuvent s’offrir le « luxe » de partir cet été).

Préparons la rentrée en programmant des assemblées générales dès début septembre.

Nos élections professionnelles auront lieu le 4 décembre.
La campagne électorale aura lieu dans la rue et en débattant avec les personnels.