Accueil > Archives...........Communiqués > Campagne contre privatisation de la Poste

Campagne contre privatisation de la Poste

dimanche 13 septembre 2009

Référendum sur le service public postal du 28 septembre au 3 octobre 2009


Le Gouvernement a préparé un projet de loi pour privatiser la Poste. Celui-ci doit passer en procédure d’urgence au Parlement cet automne. L’objectif est une privatisation effective dès janvier 2010.

Un Comité national contre la privatisation de la Poste, pour un débat public et un référendum s’est constitué pour s’opposer à ce projet. Il réunit des organisations syndicales ( CGT, FO, CFTC, SOLIDAIRES), les partis de gauche , des associations (Convergence des services publics, ATTAC, etc..). Les syndicats de la Poste (CGT, SUD, CFDT, CFTC, FO) appellent par ailleurs les personnels à une journée de grève le 22 septembre.

Salariés de la Poste, élus, usagers sont ainsi réunis dans une même volonté de défendre ce service public emblématique, ancré dans les territoires comme dans le quotidien de la population.

L’action proposée vise à permettre aux citoyens de s’exprimer sur une question simple : êtes-vous d’accord avec le projet de loi de privatisation de la Poste ? oui/non.

La consultation nationale se déroulera du lundi 28 septembre au samedi 3 octobre. Cette dernière date étant en quelque sorte le point d’orgue de l’opération.

En premier lieu, les collectivités territoriales sont sollicitées pour l’organisation de la consultation dans les mairies et les lieux publics. D’ores et déjà, plusieurs centaines de communes sont engagées dans cette campagne.

Des comités départementaux et locaux se sont constitués pour impulser la mobilisation. L’objectif est de permettre à chaque citoyen de s’exprimer, en participant à la consultation sur la privatisation de la Poste, dans les mairies, sur les marchés, dans les services et entreprises.

L’UGFF invite ses organisations et l’ensemble des militants à s’investir dans cette campagne.

Ce que nous pouvons faire ?

- participer dans les comités départementaux et locaux qui se sont constitués,
- informer les personnels de nos services et les inciter à participer à la consultation,
- organiser la consultation dans les lieux de forte concentration comme les cités administratives, les restaurants administratifs, les universités, etc…Il suffit pour cela d’une urne, d’un registre (noms, prénoms, adresse, signature) et de bulletins de vote.

Agir contre la privatisation de la Poste, exiger un débat public et un référendum, c’est refuser une nouvelle étape de privatisation, c’est créer les conditions d’une vaste mobilisation pour le service public, sa défense, sa rénovation pour répondre aux besoins fondamentaux de la population sur tout le territoire…

Les outils et les modalités ? Toutes les informations, modèles de tracts, d’affiches, de bulletins de vote sont disponibles sur le site www.appelpourlaposte.fr. .Sur ce site sont également indiqués les coordonnées des responsables départementaux et locaux, les matériels mis à disposition au plan local.

Il est important de faire connaître les initiatives prises afin de permettre leur recensement et, le soir du 3 octobre, de rassembler les résultats. Un comptage national et une première expression auront lieu dès le dimanche 4 Octobre.

Dans le cadre de cette campagne contre la privatisation de la Poste, la participation de délégations avec badges, etc…à la manifestation du 22 septembre sera une première manifestation des luttes convergentes indispensables.

Documents joints

-->