Accueil > L’UFSE > Vie syndicale > Organisation : (renforcement, élections, vie interne ...) > Savoir-Faire militants : Guide de l’accompagnement syndical

Savoir-Faire militants : Guide de l’accompagnement syndical

lundi 24 août 2015

Cela fait 120 ans que la CGT se construit, solidaire et combative, grâce aux savoir-faire de ses militantes et de ses militants.
Ces savoir-faire se sont nourris, non d’acquis théoriques, déconnectés de la réalité, mais de l’expérience d’hommes et de femmes confrontés au quotidien de la vraie vie et du vrai travail.
Ce travail qui peut, et qui doit, nous apporter plaisir et épanouissement, mais qui, quand il est détourné de sa finalité, dénué de tout sens et tourné pour la seule satisfaction des intérêts du capital, peut aussi nous faire souffrir et pleurer.
L’ambition de notre démarche est de mettre à disposition de tous les militants, les savoir-faire développés par quelques-uns, dans des domaines aussi divers que : l’égalité des droits, la lutte contre l’exclusion, la reconnaissance des compétences et des qualifications, le montage d’un dossier, la préparation d’une réunion, etc.

Ce premier numéro s’inscrit dans notre démarche de transformation du travail. Il est composé d’un guide et d’un journal de bord que la confédération va tirer à 10 000 exemplaires à répartir entre les organisations du CCN.

Le guide est proposé à la prévente à toutes les organisations. Il est destiné à outiller les militants confrontés à la détresse de salariés victimes du « mal-travail ».
Sans se substituer au rôle des professionnels de l’écoute et du soin, ces militants ont un travail réel à accomplir auprès de ces salariés qui appellent à l’aide :
- Accompagnement fraternel ;
- Défense et restauration des droits ;
- Renforcement du lien collectif et donc du syndicat ;
- Réparation mais surtout prévention des risques liés à l’organisation du travail.

Le journal de bord, intitulé « Jours de travail » est à destination des salariés qui sollicitent l’aide du syndicat, qu’ils soient syndiqués ou non. Il sera proposé à l’achat aux syndicats qui l’offriront ensuite aux salariés concernés à l’issue d’une première rencontre. Les militants inciteront les salariés à écrire leur travail : les mauvaises journées, bien sûr, mais aussi, et surtout, les bonnes ! Au fil des pages, le salarié découvrira combien parler du travail peut être source de dynamique positive. D’autre part, ce journal intime du travail de chacune et de chacun permettra de consigner des faits qui pourront également servir à alimenter les revendications et à étayer un dossier si le besoin s’en faisait un jour sentir.
Le journal comprend :
- - Les coordonnées du contact syndical ;
- - Un petit texte explicatif du but recherché et de la démarche de la CGT ;
- - La liste des adresses du réseau CGT ;
- - Sans oublier, bien sûr, un bulletin de syndicalisation.

ATTENTION : seules les commandes des UD et FD seront prises en compte par la Confédération. Les syndicats devront donc pré-commander auprès des UD ou FD/UGFF avant le 1° septembre 2015