Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualité du 30 octobre 2015 Du profit oui mais pas pour tous (...)

Billet d’actualité du 30 octobre 2015
Du profit oui mais pas pour tous !!!

vendredi 30 octobre 2015

Les semaines passent et semblent se ressembler, en effet le billet du 23 Octobre, relevait entre autre qu’il était possible d’augmenter de manière significative les salaires, les pensions, les minimas sociaux…..L’appel à la mobilisation et à manifester de l’UCR pour le 24 Novembre met en avant la provocation faite à l’ensemble des retraités avec +0,1 % de revalorisation des pensions au 1er. Octobre….

Et parallèlement on prévoit de licencier à Air France 2900 emplois alors même qu’hier soir toutes les télévisions nous annonçaient un bénéfice net de 480 M € !!!

Le gouvernement met quant à lui en avant une baisse du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A de 23 800 pour le mois de septembre 2015, mais tous les chiffres du chômage montrent une nette croissance des catégories B et C soit une montée de la précarité évidente….qui coûte pourtant, selon les services de l’Unedic, quelques 8,3 milliards d’euros chaque année à l’assurance chômage.

Pourtant, le gouvernement a choisi de continuer dans la voie qui nous a conduits à ces résultats : je donne aux plus riches et je prends aux autres….
Notamment, à travers la confirmation du pacte de responsabilité dans le cadre du PLFSS 2016, les exonérations qui deviennent légion et les politiques d’aides sans conditions ni contrôle dont bénéficient les plus grandes entreprises au détriment d’abord des salariés concernés….

Que dire sur le contenu du dernier accord de principe du 16 octobre 2015, sur les retraites complémentaires, qui va en rajouter, puisque la première des conséquences est un report de l’âge effectif de départ en retraite d’un an, ce qui ne sera pas sans effet sur la situation de l’emploi….et se traduira à terme aussi par une baisse du niveau des pensions…

Pour la CGT et l’UGFF CGT ce qui manque, c’est une réelle relance du pouvoir d’achat par une augmentation des salaires et des pensions. Une volonté de créer des emplois stables et un financement de la protection sociale qui prenne en compte les politiques menées par les employeurs…..
Alors oui il est possible, n’en déplaise à ces messieurs du MEDEF et du gouvernement de mobiliser autrement les richesses produites pour construire une société du plein emploi…C’est à cet objectif que la CGT travaille avec les salariés….