Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualité du 29 juillet 2016 LE CHANGEMENT, C’EST POSSIBLE (...)

Billet d’actualité du 29 juillet 2016
LE CHANGEMENT, C’EST POSSIBLE !

jeudi 28 juillet 2016

Organisation majoritaire, la CGT vient d’apposer sa signature sur le protocole d’accord proposé aux organisations syndicales des services pénitentiaires d’insertion et de probation.

Même si toutes les revendications portées n’ont pas été satisfaites, d’importances avancées ont été obtenues : une réforme statutaire conséquente avec l’accession à la catégorie A pour les travailleurs sociaux, une revalorisation des régimes indemnitaires versés, 100 créations de postes supplémentaires au PLF 2017 qui s’ajouteront aux 1 000 postes d’ores et déjà obtenus, une amélioration de la formation professionnelle des personnels…pour ne citer ici que quelques exemples.

La conduite du processus d’actions est par ailleurs riche d’enseignements :

• La conduite du mouvement par les personnels eux-mêmes alors qu’ils sont toujours privés du droit de grève et qui auront, y compris, été consultés, sur la signature ou non du protocole d’accord proposé.

• La mise en œuvre d’une démarche syndicale unitaire articulant unité d’action et élaboration de propositions et de revendications communes.

Loin d’être terminée, la bataille engagée va se poursuivre quant à l’effectivité budgétaire et statutaire des engagements pris ou encore l’évolution des missions de réinsertion. La CGT Insertion et Probation a d’ores et déjà donné rendez-vous aux personnels pour une rentrée combative.

Une rentrée combative pour construire, à l’appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL et dès le 15 septembre prochain, une nouvelle et puissante journée de mobilisation interprofessionnelle afin d’obtenir l’abrogation de la loi Travail, un Code du travail du XXIème siècle et la conquête de nouveaux droits.

Une rentrée combative pour imposer aussi d’autres choix dans la Fonction Publique.

Ensemble, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FAFP, CFTC de la Fonction Publique se sont adressées à la Ministre de la Fonction Publique pour que des réponses soient apportées à un ensemble de revendications portant sur les moyens budgétaires, les réformes en cours dont l’organisation territoriale des services publics, les salaires, l’abrogation du RIFSEEP, l’emploi et l’adoption de nouvelles mesures contre la précarité, le temps de travail et les déroulements de carrière.

Aucune réponse n’a été apportée par la Ministre de la Fonction Publique lors de la réunion du 20 juillet 2016 au sujet de l’agenda social.

Dans un tel contexte, la poursuite et le renforcement de la mobilisation sont les clefs nécessaires pour imposer la prise en compte des revendications portées.
Les organisations syndicales ont d’ores et déjà décidé de se revoir pour discuter des suites à donner.

La CGT Fonction Publique proposera d’engager un processus de mobilisations de l’ensemble des personnels de la Fonction Publique sous la forme de la grève et de manifestations.