Accueil > Société / Mobilisations > Action nationale des travailleurs sociaux du 8 septembre

Action nationale des travailleurs sociaux du 8 septembre

mercredi 31 août 2016

Twitter Facebook

L’intersyndicale des Etats Généraux Alternatifs du Travail Social (EGATS) appelle l’ensemble des actrices et acteurs du travail social exerçant dans le public et dans le privé à participer le 8 septembre à la grève unitaire pour la défense de nos métiers, de nos emplois, de nos formations et de notre éthique professionnelle.

A Paris, à 9h30 : Rassemblement pour la région parisienne devant la DGCS à Paris puis vers 10h30 départ en cortège au ministère des affaires sociales et de la santé pour remise des premières pétitions.

Dans les régions : chaque territoire doit décider du lieu et de l’heure de ses actions respectives locales.

* La PETITION Un objectif : faire entendre nos voix !!! à faire signer dès à présent et à renvoyer signée par mail à egats2015@gmail.com ou par courrier à CGT Fédération Santé et Action Sociale, case 538 - 263 rue de Paris - 93515 MONTREUIL cedex

* Une AFFICHE et un TRACT "Pour l’avenir du Travail Social" appelant à la mobilisation du jeudi 8 septembre 2016.

Pétition pour la défense de nos métiers et diplômes, pour l’avenir du travail social

Un objectif : faire entendre nos voix !

Nous, professionnel.le.s du social et du médico-social, salarié.e.s dans le privé ou dans les 3 versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriale et Hospitalière) tirons la sonnette d’alarme :
il y a urgence

• pour une bonne prise en charge de nos publics,
• pour l’intérêt des professionnel.le.s,
• pour l’intérêt général !

Nous appelons la population, les élu.e.s, les travailleuses.eurs sociaux, agent.e.s, les psychologues, les ouvrier.e.s, les conseiller.e.s, les formatrices.teurs, les étudiant.e.s du secteur social, syndiqué.e.s ou non, à soutenir ces revendications, en signant la présente pétition réclamant :

• L’abandon du projet de réingénierie de l’ensemble des métiers du social ;
• La revalorisation statutaire et salariale pour l’ensemble des diplômes ;
• La reconnaissance immédiate au niveau licence des Diplômes d’État validés par 3 années de formation ;
• Le reclassement en catégorie A type des Assistants.e.s Sociaux, Educatrices.teurs Spécialisé.e.s, Educatrices.teurs de Jeunes Enfants et Conseillères.iers en Economie Sociale et Familiale ainsi que la traduction dans les Conventions Collectives pour le privé ;
• Pour le secteur public, un véritable déroulement de carrière en catégorie A pour les Conseiller.e.s Sociales.ciaux Educatives.tifs ;
• Des moyens pour les établissements de formation afin de pouvoir exercer correctement leurs missions avec des financements pour les étudiant.e.s, indispensables pour le paiement des gratifications de stage ;
• Des politiques sociales à hauteur des besoins de la population, quels que soient leurs lieux d’habitation ;
• Des moyens humains en personnels diplômés dans l’ensemble des établissements et services médico-sociaux ;
• Le refus des recours aux appels à projet et le maintien des conventions pluriannuelles par les collectivités territoriales afin de financer les associations ;
• L’arrêt de l’expérimentation des Contrats à Impact Social ;
• La défense et l’amélioration des Conventions Collectives de nos secteurs…