Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualité du 30 juin 2017 Un audit de la Cour des comptes au (...)

Billet d’actualité du 30 juin 2017
Un audit de la Cour des comptes au service de Macron !

vendredi 30 juin 2017

L’audit des Finances publiques, commandé par Edouard Philippe à la Cour des comptes, envoie un superbe taquet à la mandature de Hollande accusée d’irresponsabilité, d’errements, d’artifices comptables et de manque de transparence. La Cour des comptes affirme « que sans mesures fortes de redressement à mettre en œuvre rapidement, le déficit public devrait déraper et atteindre 3,2% du PIB en 2017 ». Elle recommande une « gestion rigoureuse […] dès le second semestre » avec « des annulations de crédits » et réclame pour 2018 « un effort d’économies sans précédent ». Sic.

Nul doute que le président Macron s’appuiera sur ces recommandations pour justifier des mesures d’économies, en prétendant que « c’est la faute des autres » ! Au fait, n’aurait-il pas été un des ministres de Bercy sous la mandature de François Hollande ?

Édouard Philippe a aussitôt dénoncé un « dérapage » budgétaire de 8 milliards d’euros légué par le précédent gouvernement et annoncé de nouvelles économies pour faire face à cette situation « inacceptable ».

Belle mise en scène, mais la CGT et les citoyen-n-es ne sont pas dupes !!!
Le programme Macron était bien connu avant la publication de ce rapport qui lui sert d’alibi pour accélérer, aggraver et généraliser l’austérité budgétaire, voire pour justifier le report de ces promesses de campagne ! Le « patron » de Bercy, a déjà évoqué des « propositions qui concerneront tous les secteurs ».

Ce sera 60 milliards d’économies sur le dos des citoyen-n-es ! Retraités, chômeurs, salariés du privé et du public, personne ne sera épargné !

Parallèlement à la casse du Code du travail, c’est la casse du Statut général des fonctionnaires !

C’est la casse du Service public et de la Sécurité sociale !

La CGT porte un projet de société au service du progrès social, propose de nouveaux droits et de nouvelles protections pour le monde du travail, avec des garanties fortes inscrites dans le Code du travail et le Statut général des fonctionnaires.

Sans attendre, préparons toutes et tous ensemble, dans l’unité la plus large l’indispensable rapport de forces pour imposer d’autres choix.

Faisons du 12 septembre 2017, une puissante journée de grève et de manifestations !

-->