Accueil > L’UFSE > Vie syndicale > Suivi des luttes > L’écho des luttes > MEEDDM : En grève le 21 janvier dans tous les services et établissements (...)

MEEDDM : En grève le 21 janvier dans tous les services et établissements !

mardi 12 janvier 2010

En ce début 2010 avec l’annonce d’une RGPP 2,
le Premier ministre veut amplifier la
déstabilisation du ministère de l’écologie, de
l’énergie, du développement durable et de la mer
(MEEDDM), de ses établissements et multiplier
la sous-traitance…

Après la première vague de la RGPP 1 dont nous
ressentons les effets, voici venir la 2ème lame de
fond de la RGPP 2 où tout y passe avec
notamment les opérateurs de l’Etat. Et tout cela,
dans un calendrier intenable avec des consultants
privés. Inutile de dire que les réflexions vont être
menées à la hache sans trop se préoccuper des
personnels… C’est la marque de fabrique qui
caractérise ce gouvernement.

Du régime amaigrissant de la RGPP 1 à
l’amputation de la RGPP 2, pour nous, c’est NON
sur la méthode comme sur le fond !

Les réorganisations au pas de charge :
DREAL, DIRM, DDI, transfert des Parcs,
création d’un SCN Informatique, réforme des
CETE … Ça suffit ! Et la lettre du Premier
ministre RGPP 2 au MEEDDM
annonce
notamment la création d’un « opérateur routier
national » (à la place des DIR), la réforme de
VNF (transfert des VN et des personnels), la
restructuration du contrôle aérien et l’évolution
statutaire de la DGAC, la réduction de
l’ingénierie routière et de l’eau ainsi que de
l’ATESAT. Sans oublier la recherche d’économie
et de suppression d’effectifs en administration
centrale, services déconcentrés et
établissements…
La destruction du service public : privatisation de
tronçons entiers de routes nationales, contrôle
maritime exsangue, sous-traitance d’activités…..
Ça suffit !

La dégradation de nos conditions de travail :
Tentative de mise en cause de la RTT,
suppression de métiers, déni des compétences ou
des missions, bourse aux postes générant
angoisse et stress dans le contexte de la loi
« mobilité », management individuel et primes au
mérite déstabilisant les équipes et les personnes,
budget de fonctionnement et de formation en
réduction. … Ça suffit !

La baisse des effectifs : Suppression de 1304
postes en 2010, de 1400 postes en 2009, de 1400
postes en 2008, confirmation pour les années à
venir du non remplacement d’un départ sur 2 et
généralisation à tous les opérateurs… Ça suffit !

La baisse de nos revenus : la valeur du point
d’indice par rapport à l’indice des prix à la
consommation est en chute de 8 % depuis 2000.
Avec les 0,5 % d’augmentation prévus, solde de
tout compte pour 2010, la dégringolade va
s’accentuer. Lors du départ à la retraite des
titulaires, la faiblesse des pensions révèle le cache
misère des primes, non prises en compte dans le
calcul. Et le gouvernement en rajoute sur la
« modularité » des primes ! Il veut s’attaquer en
2010 aux conditions de départ à la retraite. Ça
suffit !

C’est pourquoi, ensemble et unis, mobilisons nous pour :
- l’avenir de nos missions, services et établissements,
- l’amélioration de nos statuts, de notre pouvoir d’achat,
- la défense de nos compétences, de nos conditions de travail, et du respect des personnes
déstabilisées par le management de la performance individuelle,
- des recrutements à hauteur des besoins des missions de service public du MEEDDM,

Cela passe par des mesures favorables au pouvoir d’achat et à l’emploi :
- Une forte revalorisation des salaires, avec des mesures applicables d’urgence, assise sur la valeur du point
d’indice.
- Une véritable reconstruction de la grille indiciaire unique, de son début à son sommet, améliorant la prise
en compte des qualifications.
- Un arrêt immédiat des suppressions d’emplois du budget 2010 et une réelle estimation des besoins en
emplois qualifiés avec mise en place d’un plan de recrutement triennal. L’arrêt du recours à la précarité
avec le recrutement des CDD.
- L’harmonisation, par le haut, des primes entre les personnels de différentes origines.
- L’attribution de la prime de 250 euros à tous les personnels.

Cela passe par des mesures d’amélioration des conditions de travail et un vrai dialogue social :
- De véritables négociations sur l’ARTT.
- L’amélioration des conditions de travail et la prise en compte de la pénibilité.
- L’amélioration de la gestion et des carrières des personnels.
- Un véritable dialogue social respectant les personnels et leurs représentants.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires du MEEDDM appellent à
participer aux réunions d’informations qu’elles organisent dans les services.

Le 21 janvier, toutes et tous en grève pour la défense du service public, des missions, de l’emploi et du pouvoir d’achat.

Participez aux initiatives et manifestations avec les autres secteurs de la fonction publique

Montreuil, le 11 janvier 2010.