Accueil > L’UFSE > Vie syndicale > Suivi des luttes > L’écho des luttes > Fédération des Finances CGT : Se faire entendre dans l’action !

Fédération des Finances CGT : Se faire entendre dans l’action !

jeudi 14 janvier 2010

Les mobilisations multiples et diverses de la fin de l’année 2009 dans toutes les administrations constitutives des ministères de BERCY, y compris sous la forme de grèves et de manifestations, confirment le niveau de mécontentement des agents des Finances confrontés notamment au manque de moyens, aux suppressions d’emplois et aux réformes à marche forcée.

Les effets produits par la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), la Réorganisation Administrative Territoriale de l’Etat (Réate), les plans pluriannuels de suppression d’emplois (plus de 3000 aux Finances au titre de la loi de finances 2010), s’inscrivent dans une logique d’attaques frontales des politiques, des fonctions et des services publics.

Dans le même temps, les attaques contre le statut, les droits et les garanties collectives et individuelles, y compris dans les domaines de l’action sociale, de l’hygiène et de la sécurité, l’absence de reconnaissance pécuniaire des qualifications, la généralisation des formes de rémunération au mérite, génèrent une dégradation sans précédent des conditions de vie des salariés.

Dans un tel contexte, la qualité du service public rendu ne cesse de se dégrader au détriment de la satisfaction des besoins sociaux des populations.

Il y a donc besoin d’imposer, par et dans l’action, d’autres choix en :

- Créant les emplois nécessaires et en donnant les moyens aux services publics de contribuer à la construction d’une société du plein emploi, de la satisfaction des besoins sociaux et du développement humain durable.
- Développant le maillage territorial pour garantir sur l’ensemble du territoire un service public de pleine compétence et de proximité.
- Procédant à des plans pluriannuels de recrutement et de requalification des emplois.
- Cessant les licenciements des agents non-titulaires de la Fonction Publique.
- Obtenant la revalorisation significative du pouvoir d’achat.
- Abrogeant la loi dite de la mobilité et des parcours professionnels, la rénovation et l’amélioration des droits statutaires, des garanties collectives et individuelles, y compris dans les domaines de la protection sociale, de l’action sociale, des conditions de travail.

C’est pourquoi la Fédération des Finances CGT appelle les personnels de BERCY à s’inscrire massivement dans la journée de grève et de manifestations initiée par les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, Solidaires et FSU, du Jeudi 21 janvier 2010.

Le 21 janvier sera une première journée de construction des convergences des agents des Finances et de toute la Fonction Publique pour imposer d’autres choix.

La Fédération des Finances CGT continuera à proposer aux fédérations syndicales de BERCY la construction de mouvements les plus unitaires possibles.

TOUTES et TOUS, Ensemble, Par la Grève et dans les Manifestations Agissons, le 21 Janvier 2010