Accueil > La Fonction publique > Action Publique > Action publique 2022 > Projet de loi « Pour un Etat au service d’une société de confiance (...) > Projet de loi « Pour un Etat au service d’une société de confiance » : toujours (...)

Projet de loi « Pour un Etat au service d’une société de confiance » : toujours inacceptable !

lundi 19 février 2018

Le projet de loi « Pour un État au service d’une société de confiance » dit du droit à l’erreur a été adopté par l’Assemblée nationale.

Ce projet de loi doit maintenant être examiné par le Sénat.

Le projet de loi tel que voté par les député-e-s s’inscrit toujours et pleinement dans les objectifs poursuivis au titre du chantier « action publique 2022 » que la CGT récuse et combat, y compris en appelant les personnels à se mobiliser, par la grève et dans les manifestations, le 22 mars prochain.

Comme l’UFSE-CGT l’a demandé aux député-e-s, elle demande aux sénatrices et sénateurs de ne pas le voter.

Pour en savoir plus, lire le communiqué UFSE-CGT