Accueil > Société / Mobilisations > Après l’ISF, Macron fait disparaître les grévistes

Après l’ISF, Macron fait disparaître les grévistes

vendredi 23 mars 2018

Twitter Facebook

On savait déjà qu’Emmanuel Macron nourrit une véritable passion pour les riches et les profits et que sa conception du dialogue social se résume à « tout est discutable sauf ce que j’ai décidé », il nous restait à apprendre qu’il était également un éminent prestidigitateur.

En effet, les chiffres annoncés par les autorités sur les taux de grévistes dans la Fonction publique -que ce soit ceux de la mi-journée ou ceux revus légèrement à la hausse du soir- relèvent du tour de passe-passe pur et simple.

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT-Fonction publique