Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Avenir de l’école maternelle : au-delà des annonces, des actes (...)

Avenir de l’école maternelle : au-delà des annonces, des actes s’imposent

mardi 27 mars 2018

Twitter Facebook

En organisant les Assises de l’école maternelle, E Macron et JM Blanquer souhaitent ouvrir une nouvelle voie de réforme dans l’Éducation nationale. En annonçant ce mardi 27 mars, lors de ces Assises, la scolarisation obligatoire des élèves dès 3 ans, le Président accède à une vieille revendication de la CGT Éduc’action. Nous reconnaissons que c’est un geste important pour travailler à l’égalité d’accès aux savoirs, aux connaissances et à la sociabilisation des tous les enfants vivant dans notre pays.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT Educ’action