Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Inspection des DRAC : si tout le monde aime les DRAC, nous exigeons des (...)

Inspection des DRAC : si tout le monde aime les DRAC, nous exigeons des preuves d’amour, maintenant !

vendredi 27 avril 2018

Twitter Facebook

Durant l’hiver 2017 une triple inspection des services déconcentrés du ministère de la culture (Finances, administration et affaires culturelles) a eu lieu afin de faire le point sur les missions, l’organisation et les moyens des directions régionales des affaires culturelles (DRAC) après la réforme territoriale dans le contexte d’action publique 2022. Le pire était donc à craindre : abandon de missions, suppression d’effectif, nouvelle décentralisation vers les régions… 150 auditions plus tard, le rapport a été rendu en février 2018. Une présentation sous l’égide de la directrice de cabinet a été faite ce 20 avril aux organisations syndicales (CGT, FSU et SUD étaient présents). C’est aussi le premier rapport post-réforme territoriale des services déconcentrés de l’Etat.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT-Culture

- Rapport d’inspection « Revue des missions, de l’organisation et des moyens des services déconcentrés du ministère de la Culture »

— > Consulter le site de la CGT Culture