Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Rapport sénatorial : une grossière et violente attaque contre la DGAC et ses (...)

Rapport sénatorial : une grossière et violente attaque contre la DGAC et ses agents

lundi 25 juin 2018

Twitter Facebook

Monopole, retards, surcoûts, mauvaises performances écologiques, obsolescence, carences, faible productivité, organisation du travail inadaptée, rigidités... Ces termes, tous issus des « principales orientations » du rapport du sénateur Capo-Canelas, les seules retenues par la presse, démontrent la gravité et l’étendue de l’attaque. L’USAC-CGT n’a pas attendu ce rapport pour dénoncer les manques d’effectifs, réclamer une modernisation technique bâtie sur l’expertise des agents, de meilleures conditions de travail et un dialogue social ouvert et franc. L’USAC-CGT peut partager certains constats de ce rapport, elle dénonce et récuse ses conclusions et recommandations : séparation structurelle, passage en Etablissement Public de la DSNA, quasi interdiction du droit de grève, faibles recrutements...

Pour en savoir plus, lire le communiqué de l’USAC-CGT