Accueil > Société / Mobilisations > Jeudi 13 septembre, pas de sanctions pour Jean-Jacques et Christian (...)

Jeudi 13 septembre, pas de sanctions pour Jean-Jacques et Christian !

mardi 21 août 2018

Twitter Facebook

Nos deux camarades, après avoir comparu au TGI de Paris suite à l’action syndicale du 25 mai dernier, sont convoqués devant le conseil de discipline le 13 septembre prochain. La Mairie de Paris demande leur révocation.

Jean-Jacques et Christian mènent un combat contre la politique de régression du gouvernement et, tout comme avant eux nos camarades cheminots, d’Air France, sont victimes de l’acharnement patronal contre les syndicalistes !

La criminalisation de l’action syndicale connaît un regain d’activité ces dernières années et il n’est pas question de céder un pouce face à la violence patronale.
La justice, le 18 juillet dernier, a appliqué une peine plutôt mesurée alors que nos camarades encouraient cinq ans de prison ferme.

Il serait donc tout à fait incompréhensible qu’une collectivité qui se revendique progressiste aille plus loin que la justice et révoque nos deux camarades ou les mette à la retraite d’office.

Le 18 juillet dernier, au cœur de l’été, nous étions plus de 200 camarades à venir soutenir Jean-Jacques et Christian devant le TGI de Paris. Aussi il est important que le 13 septembre prochain à partir de 13h30 nous soyons encore plus nombreux Place St Gervais (Paris 4ème) !

- Pour en savoir plus, lire le tract de la FDSP-CGT

- Signer la pétition « Madame Hidalgo, vous devez réintégrer nos camarades Christian et Jean-Jacques ! »