Accueil > Archives............Espace ORGA. > Communication et information > INTERNET (dématérialisé) > Communiqués > Intersyndicale Fonction publique du 16 février.

Intersyndicale Fonction publique du 16 février.

mardi 16 février 2010

Chères camarades,
Chers camarades,

C’est ce matin, à FO, qu’avait lieu la nouvelle rencontre unitaire des organisations syndicales de la FP, immédiatement à la suite de celle interpro de la veille (voir précédente note).
Tous les syndicats étaient présents, sauf la CGC excusée.

Il allait de soit que la donne avait significativement évolué avec la décision de 5 organisations (CGT, CFDT, UNSA, FSU, SOLIDAIRES) de faire du 23 mars prochain une journée d’action interprofessionnelle, avec grève et manifestations.

Bien entendu, la difficulté résidait principalement dans le fait que 2 des organisations syndicales présentes (FO et CFTC) n’avaient pas ce matin des positions arrêtées au niveau confédéral.
D’emblée d’ailleurs, FO a précisé que les décisions seraient prises jeudi mais nous a dit également que FO – à tous les niveaux et donc, pour celui de la FP également – entendait que soient davantage développées les revendications.

Pour couper court à la manœuvre qui consistait, à l’évidence, à opposer revendications et action, la CGT a dit qu’elle était prête et disponible pour débattre d’une plateforme revendicative commune, y compris avec les retraites. En revanche, nous avons affirmé que si nous n’étions pas favorable à l’action pour l’action, nous n’étions pas davantage enclins à la revendication pour la revendication, et que ces questions étaient indissolublement liées dans la même démarche. De ce point de vue, nous avons dit que, d’ores et déjà, nous nous inscrivions résolument dans le 23 mars.

Par ailleurs, nous avons de nouveau proposé de construire des initiatives diversifiées avant le 23 – et aussi après – pour bien se situer dans un mouvement continu.
Du coup, tout le monde a convenu qu’il n’était pas possible de finaliser une éventuelle plateforme revendicative ce matin, sachant que la FSU, la CFDT, l’UNSA et SOLIDAIRES ont également confirmé leur participation au 23 mars.

Une nouvelle réunion a donc été arrêtée mardi 23 février à 17 heures à la CGT. D’ici là, un projet de texte circulera qui pourra ainsi être travaillé en amont à mardi prochain.

Par ailleurs, la CGT FP se réunit demain soir pour adopter sans attendre un appel au 23 mars.

Enfin, le Conseil Supérieur de l’Etat reporté pour cause de boycott de 7 organisations sur 8 aura lieu lundi 22 février après-midi. Cette fois-ci, aucun quorum n’est exigible pour qu’il se tienne valablement. Une déclaration unitaire demandant, une nouvelle fois, le retrait du projet de décret sur la réorientation professionnelle devrait être adoptée.

Bien fraternellement.

Jean-Marc