Accueil > Archives............Espace ORGA. > Vie syndicale > Suivi des luttes > Objet : Rencontre intersyndicale FP du 23 février.

Objet : Rencontre intersyndicale FP du 23 février.

mercredi 24 février 2010

Chères camarades,
Chers camarades,

Comme prévu, une nouvelle rencontre des 8 organisations syndicales de la Fonction publique s’est tenue dans nos locaux hier soir.

Le double objet de cette réunion était de débattre à nouveau des perspectives de mobilisation – notamment du 23 mars – et d’actualiser et d’approfondir la plateforme revendicative unitaire qui n’a pas été revue depuis un peu plus de 2 ans.

Très rapidement, 5 organisations syndicales (les mêmes qu’au plan interprofessionnel : CGT, CFDT, FSU, UNSA et SOLIDAIRES) ont exprimé leur claire volonté d’un appel unitaire, au niveau FP, à s’inscrire pleinement dans la journée interpro du 23 mars.

La CGC a confirmé son récent positionnement confédéral, à savoir que le 23 mars était « prématuré ». Néanmoins son représentant a indiqué que « si la CGC ne marchait pas en mars, elle marcherait en avril ou en mai ».

La CFTC n’avait toujours pas définitivement arrêté sa position sur le 23 mars et a redit n’avoir pas de mandat à ce stade.

FO, ostensiblement pas très à l’aise, a repris les termes de sa CE confédérale (« FO va au 23 mars sur ses bases ») tout en répétant que la situation dans la Fonction publique est catastrophique et nécessite des ripostes d’ampleur…

Par rapport au 23 mars dans la Fonction publique, elle « laisse libre » ses organisations de faire ce qu’elles entendent, en particulier de se joindre à des appels unitaires.

En revanche, les 8 organisations syndicales ont affirmé leur volonté de maintenir des contacts unitaires dans la période (et même, de les renforcer) et de se doter d’une plateforme revendicative commune pour toute la période à venir.

Le projet en cours (avec une première rédaction de FO largement amendé par nos soins) constitue, de l’avis de tous, un socle acceptable. C’est important à signaler car, même si ce n’est évidemment pas les repères revendicatifs de la CGT, il précise cependant certains points forts, y compris sur les retraites. En outre, chacune des organisations syndicales a convenu qu’il s’agit bien de construire un outil pour les futures négociations mais également pour les mobilisations et a donné son accord de principe pour que cela soit explicitement mentionné.

Les 8 organisations syndicales ont donc convenu de se revoir mercredi 3 mars dans l’après-midi à l’UNSA pour finaliser la plateforme.

Bien fraternellement.

Voir en ligne : Voir article sur "partie publique"