Accueil > Vie des personnels > Rémunérations > Salaires > Expressions > Négociations salariales Fonction publique

Négociations salariales Fonction publique

jeudi 3 juillet 2008

Compte-rendu de la séance du 3 juillet 2008
Négociations salariales Fonction publique :
en difficulté face aux propositions de la CGT, le ministre refuse de négocier

Suite à la réunion du 24 juin, la CGT avait transmis au ministre un ensemble de propositions précises et chiffrées, communes aux trois versants de la Fonction publique, touchant la valeur du point, la grille indiciaire, les indemnités kilométriques et les remboursements domicile-travail, l’indemnité de résidence, le supplément familial de traitement, le régime indemnitaire. Propositions rendues publiques le 2 juillet.
Ostensiblement, le ministre a refusé d’en discuter.

Dès le début de la séance, pourtant, six des huit organisations de fonctionnaires (CGT, CFDT, CFTC, CGC, FSU et Solidaires) avaient exigé, en préambule, que la réunion soit une véritable séance de négociations (déclaration jointe en annexe).

Face à l’attitude d’E. Woerth, qui est resté obstinément campé sur les décisions déjà annoncées le 24 juin, en particulier sur la valeur du point d’indice (+ 0,8 % en niveau en 2008 ; idem pour 2009 ; 0,5 % en 2010 et en 2011), toutes les organisations ont décidé de quitter la séance.
Elles ont exigé que s’ouvrent, dans les meilleurs délais, de véritables négociations sur tous les points touchant aux salaires et au pouvoir d’achat des agents de la Fonction publique.
A cette demande, comme aux autres, le ministre n’a pas répondu.

Cette situation renforce l’importance de la rencontre unitaire, à l’initiative de la CGT, du 16 juillet prochain.

La CGT propose d’ores et déjà aux agents de la Fonction publique de se mobiliser sur ses propositions salariales, ainsi que sur les enjeux statutaires, de mission et d’emploi public.