Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Disparition de la DAC de Guyane : Les personnels n’ont pas dit leur dernier (...)

Disparition de la DAC de Guyane : Les personnels n’ont pas dit leur dernier mot

jeudi 14 février 2019

Une note du premier ministre en date du 28 janvier 2019 sur la nouvelle organisation des services de l’État en Guyane nous apprend la volonté de démanteler les services déconcentrés dont celui de la culture. Le préfet de Guyane est donc suivi dans sa volonté autoritaire de regrouper sous sa seule égide l’ensemble des services de l’État. Afin d’obtenir la complicité des cadres supérieurs de ces services, cette note précise que l’on ne touchera pas aux emplois et aux statuts des anciens directeurs régionaux. Pour tous les autres personnels, c’est un plan « d’accompagnement » qui est annoncé. Des décrets pris en 2019 doivent entériner ces destructions de services. Tout n’est donc pas encore joué.

Lire la suite dans le communiqué CGT Culture