Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Loi Blanquer : une vision de l’école que nous combattons

Loi Blanquer : une vision de l’école que nous combattons

vendredi 15 février 2019

Dès la présentation du projet de loi de l’École de la confiance, la CGT Éduc’action a dénoncé la tentative du ministre d’institutionnaliser la mise au pas des personnels, la limitation des libertés (individuelles et pédagogiques), et des modifications profondes du cadre institutionnel.

Après le passage en commission de l’Assemblée nationale et deux jours de débats en séance plénière, nous considérons que nos craintes et dénonciations étaient bel et bien fondées. Pire, des amendements ont permis d’ancrer durablement ce projet de loi dans une idéologie passéiste et autoritaire. Pour une grande partie des député•es et le ministre, l’École doit être avant tout le lieu de l’obéissance et du formatage au bénéfice de l’ordre républicain, de la défense de la Nation et de la formation des élèves au seul profit du monde de l’entreprise. Il est significatif de voir que l’article 1 de ce projet de loi, largement décrié, visant à imposer un devoir de réserve aux personnels de l’Éducation nationale, ait suscité deux jours de débats et autant d’amendements.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT Educ’action