Accueil > Société / Mobilisations > La lutte contre la privatisation de la poste nous concerne (...)

La lutte contre la privatisation de la poste nous concerne tous

jeudi 18 septembre 2008

A l’évidence, le projet de privatisation de la Poste est tout sauf un coup de tonnerre dans un ciel serein : il est partie intégrante d’une politique globale visant à démanteler l’ensemble des services publics.

Si cette nouvelle régression concerne l’ensemble des citoyens, son impact est encore renforcé pour la Fonction publique. N’oublions pas en effet que la Poste emploie encore des dizaines de milliers de fonctionnaires.

Ceci étant, les initiateurs de ce mauvais coup sont loin d’avoir remporté la partie.
Jour après jour, la mobilisation ne cesse de prendre de l’ampleur.

Comme le déclare la FAPT – CGT, « la privatisation de la Poste n’est ni amendable ni négociable ».

C’est pourquoi, l’UGFF – CGT apporte son total soutien à la lutte contre ce projet scélérat et, en particulier, lors de la journée d’action unitaire du 23 septembre.

Elle appelle les agents à exprimer leur solidarité par tous les moyens et à signer massivement la pétition nationale de la FAPT – CGT « Touche pas à ma Poste ».

Montreuil, le 18 septembre 2008

Voir en ligne : signer en ligne

-->