Accueil > Retraite / Retraité-e-s > La retraite > Réforme des retraites : analyses et simulations de l’UFSE-CGT

Réforme des retraites : analyses et simulations de l’UFSE-CGT

mercredi 12 juin 2019

1) Analyse : simulation pour les fonctionnaires du projet de réforme des retraites Macron-Delevoye : catégories C, B et A.

L’UFSE-CGT met à disposition des organisations CGT une simulation de la réforme Macron comparée avec la retraite actuelle des fonctionnaires (Code des pensions civiles et militaires et CNRACL).
L’hypothèse est celle d’un départ ouvert à 62 ans, d’un âge pivot à 64 ans (décote sur l’âge à 62 et 63 ans), d’un taux de rendement à 5% pour 28% de cotisations et d’une décote/surcote de 5% par an, comme aujourd’hui.
Le taux de primes est supposé à 25%, proche du taux moyen dans les trois versants de la Fonction publique, sauf pour les enseignants à 10%.
Presque tous les corps de catégorie C et B partage la même grille indiciaire, celle des adjoints et des secrétaires administratifs.
A partir de 2025 les agents auraient une part de retraite relevant des anciens régimes et une part relevant de la réforme. Il est impossible pour la CGT d’anticiper ou de calculer les conditions de la transition.
Cependant, on peut avoir la certitude que la réforme Macron Delevoye a pour objectif de baisser fortement les pensions de retraite et de reculer fortement l’âge de départ.

Pour en savoir plus, lire la note UFSE-CGT