Accueil > L’UFSE > Vie syndicale > Organisation : (renforcement, élections, vie interne ...) > Compte rendu de la rencontre CGT/Premier Ministre du 29 août (...)

Compte rendu de la rencontre CGT/Premier Ministre du 29 août 2011

mercredi 7 septembre 2011

Nous avons fait part de l’appréciation de la CGT concernant la situation sociale de cette rentrée ainsi que celle concernant les mesures gouvernementales. Cette rencontre faisant suite à la conférence de presse du 26 août, nous avons redit au gouvernement les 10 exigences de la CGT.
Au fil des échanges, nous avons pointé évidemment la question de la revalorisation du travail et des salaires, les aides publiques aux entreprises, la réforme de la fiscalité, l’augmentation des dividendes versés aux actionnaires au dépend des investissements dans le secteur industriel, les conditions d’attribution du crédit impôts/recherche, la situation de l’emploi, notamment celui des jeunes, et la situation de l’emploi des seniors, plus particulièrement les privés d’emploi qui suite à la réforme des retraites, tombent dans le système des minima sociaux après la suppression de l’Allocation Equivalent Retraite (AER).

Nous avons également dénoncé l’injustice concernant la décision d’augmenter
de 1 point la CSG sur l’ensemble des salariés et les conséquences des mesures annoncées concernant les complémentaires Santé.
Le Gouvernement assume ses décisions.

Le Ministre du travail a tenté de nous faire la démonstration que la situation de l’emploi semblait s’améliorer.

Deux sujets pourraient l’amener à prendre des initiatives vis-à-vis des organisations syndicales :
- La situation de la politique industrielle ;
- L’évaluation des niches sociales et fiscales suite au rapport de l’Inspection des finances.

Les lois de finance, que ce soit le PLF ou le PLFSS, vont être débattues début septembre dans le cadre des procédures parlementaires, elles devraient reprendre en partie les propositions faites par le Premier Ministre.

Tout nous conforte pour mettre en débat partout la nécessité de l’action.

Montreuil, le 30 août 2011