Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Hygiène, sécurité, conditions de travail > Conditions de travail > Groupes de travail et textes > Le télétravail plébiscité par plus de la moitié des salariés

Le télétravail plébiscité par plus de la moitié des salariés

mardi 31 mars 2015

Article de presse

Si le télétravail peine à s’installer en France, la pratique est plébiscitée par plus de la moitié des salariés (59%), selon les résultats d’un sondage Odoxa - Syntec Numérique (en pièce jointe) Parmi-eux, 28% souhaiteraient exercer à domicile un jour de temps en temps et 31% au moins plusieurs fois par semaine. Ce taux grimpe même à 71% chez les cadres et 63% chez les Franciliens. Le télétravail séduit d’abord pour le meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle (48%) qu’il offre, mais aussi pour le gain de temps dans les transports en commun (46%).

Manque de confiance

Pourtant, la pratique reste assez confidentielle en France. Selon une étude réalisée à l’automne 2013 par le cabinet Deloitte, le télétravail est pratiqué par un salarié sur trois aux Etats-Unis ou en Finlande, mais ne concerne que 10% d’entre-eux en France. D’après les personnes interrogées par Odoxa, ce retard s’explique en grande partie par le manque de confiance des employeurs (52%). Seulement 38% évoquent des contraintes techniques.

Plan national

Afin de combler les lacunes de l’Hexagone en ce domaine et alors que les nouvelles technologies gagnent du terrain, le Premier ministre, Manuel Valls a annoncé à la mi-mars l’élaboration d’un plan national de déploiement du télétravail, en lien avec les élus et partenaires sociaux. Matignon a pour ambition de faire de la France, l’un des premiers pays européen, "en ce qui concerne la proportion de télétravailleurs". Pour la Fonction publique par exemple, un groupe de travail sur l’encadrement de la pratique sera mis en place à partir du deuxième semestre de cette année. Les propositions doivent être formalisées dès 2016.