Accueil > Archives.........BILLET D’ACTUALITE > Billet d’actualité du 15 juillet 2016 L’été sera chaud !!!

Billet d’actualité du 15 juillet 2016
L’été sera chaud !!!

lundi 18 juillet 2016

Profitant de la victoire de son pays à la finale de l’Euro, José Manuel Barroso, ancien Premier ministre portugais, président de la Commission européenne de juin 2004 à octobre 2014, vient de rendre public son recrutement à la présidence du Conseil d’administration de la banque d’affaires Goldmann Sachs.

Lorsqu’il était encore Président de la Commission, Barroso, avait déjà défrayé la chronique par différents scandales, notamment des frais de bouche de 730 230 € en 2009 ou sa proximité avérée avec EFG Eurobank, un des principaux créanciers de l’Etat Grec.

Pour mémoire, c’est le même Barroso qui, à l’occasion « des recommandations à la France pour 2014 » exigeait le gel des salaires des fonctionnaires, de nouvelles économies sur la Sécurité Sociale, le recul à 67 ans de l’âge de départ à la retraite et une réforme du code du travail qui écrivait, dans les détails, le texte de la future loi El Khomri.

En mai dernier, c’était la société américaine de covoiturage Uber-Pop, championne du dumping social, qui avait recruté Neeli Kroes, ex-commissaire européenne chargée des questions de concurrence. Cette annonce intervenait quelques jours avant que la commission n’émette des recommandations aux Etats membres « pour s’engager en toute confiance dans l’économie collaborative, ce secteur dynamique et en évolution rapide ».

On s’étonne d’être encore étonné par cette consanguinité scandaleuse entre les puissances financières internationales et les chantres européens du libéralisme qui imposent une austérité dramatique à la majeure partie des pays membres de l’Union.

Devant ces connivences qui organisent un dumping social et fiscal effréné pour garantir des profits toujours plus importants à une minorité de nantis on ne s’étonne par contre pas du rejet grandissant de l’idée même d’Europe qui progresse partout et vient d’aboutir, en Grande-Bretagne, « au brexit ».
Les militants de la CGT savent quant à eux qu’une autre Europe faite de solidarité et de partage de richesses est gagnable si les populations victimes de ces politiques se mobilisent de façon massive. Même s’ils se prélassent déjà à l’ombre des parasols en sirotant les boissons anisées ils se préparent aussi à reprendre le combat dès la rentrée.