Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > L’Inrap pieds et poings liés : un test pour Franck Riester

L’Inrap pieds et poings liés : un test pour Franck Riester

lundi 3 décembre 2018

Twitter Facebook

Depuis l’été, la guerre des prix reprend de plus belle en archéologie préventive, dans un contexte d’activité toujours moroses. Les attaques contre l’Inrap sont de retour, avec une nouvelle plainte déposée par les dirigeants d’Eveha, cette fois auprès de la Commission Européennes La concurrence fait rage, des marchés de fouilles sont attribués dans des conditions parfois douteuses sans que la direction de l’Institut ne réagisses. Ces questions ont été portées par les représentants du personnel CGT lors de la dernière réunion du Conseil d’administration de l’établissement, le 23 novembre 2018. La réponse des tutelles fut sans complexe : instruction a été donnée à l’Inrap de ne pas engager de recours juridique contre son principal concurrent, même si des irrégularités sont constatées dans attribution de certains marchés !

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT Culture