Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Démétropolisation des services de la DGFiP : communiqué CGT Finances (...)

Démétropolisation des services de la DGFiP : communiqué CGT Finances publiques

jeudi 30 janvier 2020

Sous couvert de répondre au besoin de « proximité des Français », Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics et Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics, ont annoncé ce mercredi les 50 premières collectivités qui accueilleront, à l’issu du comité de sélection, des services des finances publiques actuellement localisés dans les grandes métropoles.

418 collectivités s’étaient portées candidates au projet du gouvernement de transférer des emplois publics de Paris et des grandes métropoles vers la province.

Mais c’est la nature même de cette annonce qui est la plus stupéfiante :

- Comment croire que la désertification due à un désengagement de l’État en termes d’implantation de Services publics, d’infrastructures routières ou ferroviaires pourra se résorber d’un claquement de doigts, fussent les doigts de plusieurs ministres ?
- Comment croire que le départ de structures et emplois vers des territoires subissant depuis trop longtemps la désertification sera facile ? Tous les fonctionnaires concernés sont-ils célibataires ou marié.e.s à d’autres fonctionnaires pouvant obtenir leur mutation ou salarié.es du privé devant retrouver un travail ?
- Comment croire que le déménagement de ces structures participera à une véritable réimplantation de Services publics ?

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT Finances publiques