Accueil > La Fonction publique > La réactionnaire iFRAP encense le libéral Dussopt

La réactionnaire iFRAP encense le libéral Dussopt

lundi 4 mai 2020

Jamais avare de déverser sa bile haineuse contre les agents de la fonction publique, l’iFRAP — officine patronale et lobby de la droite libérale — a récidivé une fois de plus le 30 avril.

Vous nous pardonnerez ces quelques citations indigestes et de bas étage néanmoins nécessaires à l’illustration de notre propos :

— « Les mêmes syndicats auraient souhaité pouvoir activer massivement le droit de retrait dans les services publics face au Covid-19, ils ont été fermement recadrés par le ministre » ;
— « Les syndicats de la fonction publique ont bien fait pression sur le gouvernement pour que tous les agents continuent à cumuler des RTT mais cela a été, à juste titre, écarté » ;
— « Le ministère de la fonction publique a tenu pied face aux revendications syndicales » ;
— « une ordonnance pourrait permettre au gouvernement de se calquer sur un dispositif de chômage partiel pour que le placement des agents en ASA après le 11 mai soit de moins en moins utilisé ».

À l’évidence, l’iFRAP a une conception du rôle des organisations syndicales représentatives que ne renieraient pas les pouvoirs de la Corée du Nord ou de la Hongrie.

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT Fonction publique