Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Du syndrome chronique de la direction molle des patrimoines comme facteur (...)

Du syndrome chronique de la direction molle des patrimoines comme facteur aggravant d’une crise monumentale

jeudi 4 juin 2020

Depuis le début de la crise du coronavirus, deux réunions se sont tenues en tout et pour tout avec le directeur général des patrimoines et à la demande de l’intersyndicale : les 4 et 18 mai derniers. Le conseiller patrimoine auprès du ministre nous aura quant à lui fait l’honneur de sa présence une seule fois, le 4 mai. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en matière de dialogue social la direction générale des patrimoines (DGP) a encore une très grande marge de progression et qu’elle ne relève pas le niveau hélas très faible imputable au ministre et à son cabinet.

Pour en savoir plus, lire le communiqué CGT Culture

Lire également :

- Communiqué CGT Culture « Administration centrale:confinement, déconfinement, désorganisation et désordre organisé »