Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Hygiène, sécurité, conditions de travail > COVID-19 : situation dans les ministères > Crise sanitaire : il faut un plan d’urgence pour le système scolaire

Crise sanitaire : il faut un plan d’urgence pour le système scolaire

jeudi 8 octobre 2020

Le monde scolaire et universitaire comptent 285 foyers de contamination, soit un tiers des clusters, a annoncé Santé publique France le 24 septembre dans son dernier bulletin. Dans ce contexte, notre organisation demande un plan d’urgence pour le système scolaire.

D’après le dernier bulletin hebdomadaire de l’agence Santé publique France (SPF), publié jeudi 24 septembre, 32 % des 899 clusters en cours d’investigation concernent le milieu scolaire et universitaire.

Au 5 octobre, 203 clusters étaient actifs à Paris et en Ile de France, et 40% concernent des établissements d’enseignement (collèges, lycées, universités, grandes écoles...). Avec l’évolution de l’épidémie, le gouvernement a décidé lundi 5 octobre de restreindre les capacités d’accueil des établissements d’enseignement supérieur et d’instaurer une jauge dans les espaces d’enseignement et d’accueil à 50 % au plus de leur capacité nominale, dans les zones d’alerte renforcée (Bordeaux, Lille, Toulouse, Montpellier, Rennes, Rouen, Nice, Lyon, Saint-Etienne, Grenoble) et zones d’alertes maximum : la métropole d’Aix-Marseille, Paris et ses trois départements limitrophes : Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT