Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Programmer le pire pour la décennie à venir : la loi de programmation de la (...)

Programmer le pire pour la décennie à venir : la loi de programmation de la recherche scelle la déconstruction du service public de l’ESR

jeudi 12 novembre 2020

Le 9 novembre 2020, la commission mixte paritaire, composée de parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat, a stabilisé le texte de la future Loi de programmation de la recherche (LPR), en lui donnant le contenu le plus régressif possible. La loi ne pourra être modifiée et sera votée très prochainement par les deux assemblées. Dans la continuité des politiques qui ont assujetti l’ESR public aux idéologies et intérêts capitalistes depuis plus de deux décennies, la LPR est une touche de plus subordonnant la recherche libre et indépendante à la start-up nation et à l’« innovation » génératrice de profits dans une France désindustrialisée.

Pour en savoir plus, lire le communiqué du SNTRS-CGT