Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Le « sans filtre » du président nuit gravement à la santé environnementale (...)

Le « sans filtre » du président nuit gravement à la santé environnementale !

vendredi 18 décembre 2020

La Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) devait bénéficier d’un traitement de ses 146 propositions1« sans filtre » selon les termes du président Macron pour répondre aux attentes de démocratie plus directe suite notamment au mouvement des gilets jaunes. Si le passage par le parlement ou le suffrage universel est nécessaire pour aboutir à des textes législatifs ou à des modifications de la constitution, ce qui n’est pas acceptable c’est d’épurer les propositions au préalable alors que l’on a promis le contraire ! Exit le moratoire sur la 5G ou la baisse de la TVA sur les billets de train ... Seules 40% des propositions, plus ou moins travesties, feront l’objet d’une loi, comme un malus pour les véhicules de plus de 1 800 kg alors que la CCC avait proposé 1 400kg. Seuls 3% des véhicules seront concernés ! Les gros SUV polluant les villes et les campagnes ont de beaux jours devant eux !Nombre de propositions de la CCC se rapprochent ou reprennent des revendications portées depuis longtemps par la CGT dans notre périmètre ministériel.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT Équipement - Environnement

Lire aussi :

- Communiqué FNEE-CGT « Projet de loi 4D : Les "D" sont pipés ! »