Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Pour la défense du Conseil National des Universités et des sections, contre (...)

Pour la défense du Conseil National des Universités et des sections, contre la LPR et ses attaques

jeudi 14 janvier 2021

La CGT FERC Sup a toujours défendu le CNU, instance nationale, majoritairement élue au scrutin proportionnel, représentative de la diversité des composantes formant les disciplines universitaires, comme garant du maintien d’un statut national des enseignants-chercheurs.

Celle-ci fait l’objet, depuis plus de dix ans, d’attaques et de tentatives d’instrumentalisation répétées de la part du ministère et de la CPU, car son indépendance fait obstacle aux dérives managériales qui accompagnent le projet d’autonomie des universités. Il s’agit là de la poursuite de la casse de la Fonction Publique. Elle a déjà fait disparaître les CAPN des BIATSS qui sont les soeurs des sections CNU et garantissent aux travailleurs le droit d’intervention dans la gestion des carrières, par élection (sur listes syndicales) de leur pairs.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la Ferc Sup CGT