Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Douane : en attendant les actes...

Douane : en attendant les actes...

vendredi 19 février 2021

Le 12 février, l’ensemble des organisations syndicales douanières a rencontré la directrice générale, à l’initiative de cette dernière, pour un échange dont la qualité peut être soulignée. Pour la portée, il est encore trop tôt pour en juger. Pour l’heure, nous oscillons entre « circulez, il n’y a rien et voir » et des raisons d’espérer.

À notre sens, la Douane est toujours en péril grave. Elle est manifestement victime d’une forme de « chute naturelle » consécutive aux contre-réformes antérieures. En effet, la conjonction de la perte de la fonction comptable et des missions fiscales, de perspectives budgétaires sombres et un décrochage entre les deux branches, dont l’une pourrait être appelée sous d’autres cieux, pourrait ne faire de l’actuelle DGDDI qu’une vague agence du commerce extérieur. Ce travail de sape ne date pas d’aujourd’hui. Mais il a connu dans la période récente des accélérations majeures.

Pour en savoir plus, lire le communiqué intersyndical

- Déclaration liminaire de l’intersyndicale