Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Examens 2021 : de mauvais choix, trop tardifs et guidés par l’idéologie (...)

Examens 2021 : de mauvais choix, trop tardifs et guidés par l’idéologie élitiste

jeudi 6 mai 2021

Depuis des mois, le ministère était alerté sur les difficultés possibles et maintenant certaines, à tenir les examens de façon normale cette année.

Nous avions, dès le printemps 2020, exigé des créations massives de postes et des aménagements de locaux afin de permettre d’assurer l’ensemble des cours en présentiel en effectifs réduits, avec de meilleures protections sanitaires.

Nous avions également exigé des aménagements de programmes dont des priorisations à faire en prévision des possibles perturbations des examens.

Malgré ces revendications, le « quoi qu’il en coûte » présidentiel s’est arrêté à la porte de l’École et le ministre, dans un déni de réalité, a refusé jusqu’au dernier moment de réfléchir à des modalités d’examens permettant une préparation sereine.

C’est donc à quelques semaines du début des épreuves que Jean-Michel Blanquer annonce des aménagements bien trop tardifs.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT Educ’action