Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > Les citoyens de l’outre-mer ont le droit d’avoir un vrai service public de la (...)

Les citoyens de l’outre-mer ont le droit d’avoir un vrai service public de la Culture

vendredi 25 juin 2021

Le Syndicat National des Services Déconcentrés SNSD CGT Culture, réuni en congrès, a décidé de rédiger la motion suivante :
depuis le premier janvier 2020 en Guyane et le premier janvier 2021 dans les Outre-mers, les agents subissent un regroupement des fonctions improprement appelées « supports » au sein des préfectures.
Les congressistes dénoncent l’abandon par le ministère de la culture de ses agents, qui depuis la mise en œuvre du Secrétariat Général Commun (SGC) ont perdu leurs référents Ressources Humaines de proximité, ils ne savent plus à qui s’adresser, subissent l’absence et/ou le décalage dans le temps pour obtenir des réponses. Agacements, tensions sont devenus leur quotidien. S’ajoutent à cela de la pénibilité, des difficultés et souffrances et parfois des impasses conséquentes pour les collègues.

Pour en savoir plus, lire la motion SNSD-CGT Culture