Accueil > La Fonction publique > Organisation territoriale > DDI / DRI > SGCD : la CGT n’accepte pas les « dégâts collatéraux » financiers sur les (...)

SGCD : la CGT n’accepte pas les « dégâts collatéraux » financiers sur les prestations d’action sociale, suite aux transferts des agents des DDI !

vendredi 5 novembre 2021

« Paiement immédiat des prestations ministérielles qui n’existent pas au MI ! »

Dès le début des discussions préalables au transfert des agents des SG des DDI vers les SGCD au sein des préfectures, la CGT avait mis en garde contre les risques de pertes financières pour les agents transférés,concernant notamment, des prestations d’action sociale ministérielles spécifiques aux MTE, MAA, MINEFI et MSS (et maintenant également MTEI), qui n’existent pas au MI.

La CGT avait rappelé que des mesures dérogatoires avaient été mises en place au moment du transfert de sCPCM entre les DREAL et les DRAAF et les agents concernés avaient pu conserver la première année les prestations ministérielles du MTE, et le MAA avait adopté ces prestations pour tous ses agents dès l’année suivante.

Pour en savoir plus, lire le tract UFSE-CGT