Accueil > La Fonction publique > Vie des Ministères / Etablissements > La CGT ne veut pas de l’Enseignement supérieur et de la Recherche que nous (...)

La CGT ne veut pas de l’Enseignement supérieur et de la Recherche que nous annonce le candidat Macron !

mardi 25 janvier 2022

Invité par la CPU à clôturer son 50e anniversaire, le candidat Macron, en jouant de son statut d’actuel Président de la République, a fait un bilan sélectif et autosatisfait de la politique gouvernementale de ces cinq dernières années et présenté sa vision de l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Etonnante, cette satisfaction affichée concernant la gestion de la crise dans les universités, quand on sait comment personnels et étudiant·es sont livrés à eux-mêmes depuis deux ans, quand on sait le nombre de déclarations, de communiqués, d’interventions qui ont été faits, ne serait-ce que dans cette instance, le CNESER, pour dénoncer l’inaction du gouvernement : incohérence, inefficacité, augmentation de la précarité à tous les niveaux, « démerdentiel » puissance 100, souffrance et dégradation des conditions de travail et d’études, diminution de la dépense publique et augmentation de la pauvreté pour les étudiant·es.

Pour en savoir plus, lire la déclaration liminaire CGT au CNESER