Accueil > Vie des personnels > Santé - Travail > Hygiène, sécurité, conditions de travail > Plan Santé-Travail : les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires (...)

Plan Santé-Travail : les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires ont quitté la séance

lundi 14 mars 2022

Aujourd’hui, 14 mars, avait lieu la réunion conclusive sur le 1er plan santé-travail dans la Fonction Publique. Cette réunion s’est déroulée en présence de Mme la ministre de la Transformation de la Fonction Publique et de la Députée Mme Lecocq.

Les organisations syndicales CGT Fonction Publique, FO Fonction Publique, FSU et Solidaires ont quitté la séance après avoir lu une déclaration commune.

Nos organisations syndicales ne pouvaient que constater, que les politiques mises en place depuis des décennies allaient à l’encontre d’une implantation au plus près de la population et que les restructurations successives, fermeture de lits, de services, manque de moyens humains et matériels, transformation des missions et pilotage par l’évaluation… dégradent les conditions de travail des agents et, de ce fait, impactent fortement leur santé, physique, mentale et sociale.

Aucun moyen n’est dédié à la mise en œuvre de ce plan. Nos organisations qui se sont engagées dans la concertation souhaitent que l’on n’en reste pas à ce plan qui est censé guider l’action publique jusqu’en 2025. Si ce qui est inscrit dans ce plan doit bien être mis en œuvre, il n’est pas possible d’accepter une politique fondée sur les réformes et restructurations imposées aux personnels, les suppressions d’emplois, le développement de l’emploi contractuel précaire et la smicardisation d’un nombre toujours plus grand d’agents publics.

Un nouveau cycle doit nous permettre d’aboutir à des mesures fortes et réglementaire pour que la question de la santé au travail soit réellement traitée dans la Fonction publique, à tous les niveaux.

La présence de Mme La ministre est étonnante alors qu’elle n’a mis aucun moyen pour avoir un 1 er plan santé travail ambitieux pour la Fonction Publique. Nous, les organisations syndicales signataires de cette déclaration ne pouvons cautionner cette opération qui ressemble fortement à une opération de communication sur un plan santé travail dénué de toute ambition. A quelques jours des élections présidentielles, nous ne cautionnerons pas cette poudre aux yeux alors que le mal est profond depuis des années.

- Communiqué de presse unitaire